Elle rentre à l’Academie de Cinéma de Pékin en 1978. Elle fait partie avec Chen Kaige et Zhang Yimou de la prestigieuse promotion 1982. En 1982 elle obtient une bourse pour étudier en Italie, où elle est admise au Centre Expérimental de Cinématographie à Rome. Elle collabore alors aux côtés de Bernardo Bertolucci en tant qu’assistante réalisatrice sur le tournage du film Le Dernier Empereur (L’ultimo Imperatore) en 1987. Peu de temps après elle retourne en Chine où elle fait ses premiers pas dans la réalisation en 1990, avec le long métrage : Quelqu’un est tombé amoureux de moi (有人偏偏 爱上我), un remake de Certains l'aiment chaud de Billy Wilder.

En 1993 Ning Ying enchaîne avec : Jouer pour le plaisir (找乐), premier volet de la trilogie de Pékin, dont elle est également scénariste. Le film raconte l’histoire d’un groupe de vieux amateurs de l’Opéra de Pékin. Le film obtient en 1993 le prix FIPRESCI au Festival international du film de Berlin ; le prix du meilleur film au Festival de San Sebastián ; le prix Tokyo Gold au Festival international du film de Tōkyō ; ainsi que le Grand Prix du jury et la Montgolfière d'or au Festival des trois continents de Nantes.

En 1995 Ning Ying tourne Ronde de flics à Pékin (民警 故事), deuxième partie de la trilogie de Pékin. Au centre de l’histoire un commissariat de quartier, la station de police de Desheng à Pékin. Le film obtient en 1995 la Montgolfière d'argent au Festival des trois continents de Nantes. La réalisatrice connaît un beau succès grâce à ce film, ce qui lui vaut de devenir membre du Jury du Festival de Berlin en 1997

En 2000 elle signe son quatrième film : Un taxi à Pékin (夏日暖样样), troisième volet de la trilogie de Pékin. À travers l’histoire d’un chauffeur de taxi, Ning Ying nous fait découvrir encore une fois la ville de Pékin, ses transformations à la suite du boom économique et des grandes réformes des années 80 à 90.

En 2005 elle réalise son dernier film de fiction : Perpetual Motion (无穷 动)

Au cours de sa carrière Ning Ying tourne aussi plusieurs documentaires : Dulin-Turin (都灵), en 1996 ; Le chemin de fer de l’espoir (希望之旅) en 2001 ; et In our own words (让孩子们 自己说) en 2002.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ning Ying de Wikipédia en français (auteurs)

Filmographie sélective
Ronde de flics à Pékin lao zhao mar 19/02/2013 - 02:20