Le film en un plan

Ce plan qui part des deux policiers en patrouille qui viennent de croiser un convoi de bulldozers, nous laisse voir une vue aérienne des Hutongs du vieux Pékin et se termine vers un horizon nouveau de la ville, moderne, en hauteur et qui finalement représente son futur. 

Le film en une scène

Difficile de choisir une seule scène, tant le film prends le temps de construire chaque scène et de les approfondir, mais puisqu’il faut choisir ce sera cette scène montrant l’étendue hiérarchique de la police pékinoise, dont on voit bien les différents niveaux et comment une nouvelle directive est ensuite transmise à travers ceux-ci.

Le film en une idée


C’est l’idée reprise dans deux scènes du film qui nous décrit l’organisation et la hiérarchie de l’administration chinoise de façon critique. L’une démontrant la hiérarchisation de la police (voir scène) et l’autre est l’organisation géographique du territoire à travers l’interrogatoire d’un petit escrocs des rues, qui devra écrire sa province canton, district et enfin village sur un vieux bureau poussiéreux du poste de police.

Le film en un personnage

Le jeune policier Yang Guoli qui voit sa ville s'agrandir, se surpeupler, et pour lui tout ce changement c’est surtout des problèmes en plus à gérer, lui qui n’est déjà pas tellement disponible pour sa famille. Finalement le surmenage aura raison de lui et une scène finale d’une grande intensité viendra l’illustrer.

Découvert lors du cycle "De Pékin à Taipei, 1 000 visages de la Chine".

Vidéos

Vous avez vu ce film ? Vous aussi partagez vos impressions sur le film en commentant ci-dessous…