Le film en un plan

Ce plan incroyable où Cao s’allonge auprès de la défunte. Même si ce plan pourrait paraître morbide, Il est en fait touchant d’humanité, Cao ne cherche finalement qu'à être accompagné, dans sa vie et dans sa mort. Ci-dessous le plan en question.

Le film en une séquence

Cao pour la seconde fois depuis que sa petite amie l’a quitté va chercher un peu de compagnie auprès des prostitués du quartier. Errant dans ces rues sombres, une voie lui demande s'il souhaite un peu de compagnie, sans qu’on puisse distinguer d’où vient cette voix. Mais très vite on se rend compte que cette jeune fille n’est autre que Xiangju. Elle qui est venue de loin pour retrouver sa sœur ne peut plus subvenir à ses besoins, elle emmène Cao dans une chambre à deux lits séparés par une double porte centrale. A cet instant un long plan-séquence commence, Cao se trouve assis sur le lit à gauche de l’écran et Xiangju sur celui de droite. Ils ne se parlent pas. Cao déverrouille la porte de la chambre pour aller s’allumer une cigarette sur la coursive de l’immeuble, pendant que Xiangju est restée assise figée sur le lit. Au bout d’un moment Xiangju commence lentement à enlever un à un chacun de ses vêtements, pour finir recluse dans un coin de son lit cachée sous sa couverture. Finalement Cao a fini sa cigarette et retourne dans la chambre en prenant soin de bien verrouiller la double porte. S’entame alors une conversation sur les motifs de Xiangju dans sa persistance à vouloir retrouver sa sœur. L'ambiguïté de cette scène sur les motivations de chacun est une vraie réussite, que cherche le vieux Cao auprès de cette jeune fille, a-t-il un seul instant pensé à coucher avec elle, ou est-il là juste pour lui venir en aide ? Xiangju n’est elle pas tout simplement en train de lui demander de l’aide à travers la banalité d’un rapport marchand ?

Le film en une idée

Le scénario du film est très original, tiré d’un fait divers survenu dans la province du Shaanxi, cette histoire de mariages posthumes (冥婚 en chinois) est réellement l’un des points forts du film. Son personnage principal Cao est finalement un homme bien seul qui le dit lui-même “Qui voudrait épouser un croque-mort ?”. On devine derrière ses mots, une bien mauvaise perception du métier auprès des habitants. Ne lui laissant guère le choix que de vivre auprès des morts qu’il incinère. Lorsque sa petite amie le quitte pour retourner auprès de son mari, c’est finalement sa seule amie qui semble partir. Il est déjà seul dans la vie et ne veut surtout pas l’être dans la mort, c’est cela qui le pousse à trouver une épouse pour l'au-delà. Cette coutume locale consistant à marier des défunts célibataires a quelque chose de fascinant, mais même là, dans ces moments qui relèvent de l’intime, l’argent s’est immiscé. Cao profite de cette demande pour accumuler énormément d’argent. A un moment de l’histoire il veut convaincre Xiangju de partir en lui offrant une grosse somme d’argent, comme si tout n’était qu’une question d’argent, mais leur rapport ira au-delà de ça.

L'actrice Yang Sijia interprète la sœur de la défunte dans « The cremator »
L'actrice Yang Sijia interprète la sœur de la défunte dans « The cremator »

Le film en un personnage

Chen Xiangju interprétée par une jeune actrice Yang Sijia (杨思嘉), sœur de la défunte (à noter que l’actrice joue également la défunte dans le film). Cette jeune fille déterminée va se prendre d’amitié pour Cao, qui sera la seule personne dans ce monde à lui venir en aide sans aucune contrepartie. Tous les autres ne cherchant qu’à profiter de sa situation de désespoir, pour lui soutirer de l’argent. On peut ainsi comprendre la scène de la chambre un peu mieux, celle-ci tente d’abord un rapport marchand avec celui dont elle demande de l’aide, sa réaction sera déterminante.

Encore quelque chose…

A noter que comme souvent dans le cinéma indépendant chinois, les acteurs ne sont pas tous professionnels, mention spéciale tout de même à la jeune étudiante en cinéma Yang Sijia qui véritablement sublime son personnage. Cette jeune étudiante a d'ailleurs donné une interview où elle raconte sa vie à la campagne, cela fait tout simplement froid dans le dos (lire l'article en anglais).

 

Film découvert lors du Festival Shadows.

Vidéos

Vous avez vu ce film ? Vous aussi partagez vos impressions sur le film en commentant ci-dessous…